Pliage Falk – 2

L’aporie

Voici un Leporello, un livre plié en accordéon. Il est possible de consulter n’importe quelle double page du livre sans le déplier entièrement. C’est tout l’intérêt de ce pliage. Imaginons maintenant que nous ayons non plus une longue bande mais une feuille étendue dans les deux directions, comme un plan de ville, une carte routière, ou un dessin. Pour en réduire les dimensions et le ranger dans notre poche,, nous aimerions le plier en accordéon, mais cette fois dans les deux directions. Cela ne présente pas de difficulté. Mais nous aimerions, en plus de limiter l’encombrement, ne pas avoir à déplier la feuille entièrement, dans aucune des deux directions, pour consulter une partie du plan, de la carte, du dessin. Cela semble impossible. Comment transgresser cet interdit ? C’est Gerhard Falk qui nous a permis que conquérir cette liberté en proposant le pliage qui porte son nom.

(à suivre)

2 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s