Dentelle

dentelle20101017_00001.1287317360.JPG

« Quand le sage désigne la lune, l’idiot regarde le doigt. »

J’ai visité, hier, l’atelier de Véronique Zimmerman à Méteren (Nord). Elle exposait ses dentelles contemporaines à l’occasion des « Portes ouvertes d’ateliers d’artistes ». J’ai brusquement compris que l’essence de la dentelle, c’est le vide, le manque, le trou. Comme le désir, la dentelle est métonymie du manque ou métaphore du désir… Alors, chez moi, ce matin, j’ai ré-imprimé cette gravure (publiée sur ce blog le 25 mai) sur des photos du « Monde magazine ».

Amis visiteurs, qu’en pensez-vous ?

3 commentaires

Répondre à Jean-Luc Cloux Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s