Pour mieux voir

remonter
le temps
2013

Les fenêtres qui parlent, Villeneuve d’Ascq, 2013


les fenêtres parlaient
pour moi

je fermais les yeux
déjà . . . .
pour mieux voir

écran de souvenir
travers

monter . . . . démonter . . . . remonter

autoportrait tactile, en aveugle

Comment dépeindre

« ma main peint
avec ma langue peint
à la main »

. . . . Aurélie Foglia

il faut imaginer . . . . Sisyphe heureux
. . . . Albert Camus

fermer les yeux
affirmer le souvenir
traverser l’écran

le cadavre avait
les yeux bleus
grand ouverts

fermer les petits yeux
petite mort
rigidité petite-cadavérique

tumescence & détumescence
. . . . & le désir renaît

[…] renaissance d’Osiris par l’œuvre d’Isis : Isis, transformée en milan, vient se placer dans le creux du phallus perdu de cet Osiris embaumé dont elle a réussi à recoller les morceaux épars avec des mots magiques inscrits sur des bandelettes. Et c’est là que le « flux vital », le ka d’Osiris renaît et engendre Horus, le fils du désir qu’Isis ne cessera de rendre triomphant, face au pouvoir meurtrier de Seth, l’assassin d’Osiris. Cela, elle le fait « hors la loi », par diverses arguties qui « trompent » même le dieu suprême, Ra, et ensuite le tribunal des dieux, favorable, a priori, à Seth.

Carmen Gallano, L’être raté du fantasme

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s