Missives

cartes postales

cartes de l’au-delà

cartes du petit Poucet
envois de Tom Pouce

Cartes de l’au-delà

Le paysan s’apprêtait un jour à aller abattre du bois dans la forêt, et il se disait à lui-même : « Je voudrais bien avoir quelqu’un pour conduire ma charrette.

— Père, s’écria Tom Pouce, je vais la conduire, moi ; soyez tranquille, elle arrivera à temps. L’homme se mit à rire : « Cela ne se peut pas, dit-il ; tu es bien trop petit pour conduire le cheval par la bride !

— Ça ne fait rien, père ; si maman veut atteler, je me mettrai dans l’oreille du cheval, et je lui crierai où il faudra qu’il aille.

— Eh bien, répondit le père, essayons. » La mère attela le cheval et mit Tom Pouce dans son oreille ; et le petit homme lui criait le chemin qu’il fallait prendre : « Hue ! dia ! » si bien que le cheval marcha comme s’il avait eu un vrai charretier ; et la charrette fut menée au bois par la bonne route.

Jacob et Wilhelm Grimm
Contes choisis des frères Grimm
Traduction de Frédéric Baudry.

J’étais encore à l’école maternelle lorsque mon père m’a conté cette version de Poucet.

Maman m’a donné le talent
Papa compte

et raconte

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s