Une friche

Cliquer sur l’image pour agrandir.

Dimension de la feuille 25 x 19 cm.

En regard de cette estampe, je place ce texte, début du poème en latin de

 

Pascal Quignard « Inter – Inter aerias fagos » Editions Argol, ISBN : 978-2-915978-68-1 dont je vous ai déjà parlé ici.

 

TERROR. Dico lacrimans et irascens : « Saltus ! »

(In saltibus, NON SILENTIUM, non tumultus.)

dont voici la traduction proposée par Pierre Alféri :

Terreur – je m’écrie

pleurant de rage :

une friche !

– dans la friche ni silence

ni fracas.

 

3 commentaires

  1. Un mois de juin extremement prolifique pour toi … un beau travail, j’aime particulièrement cette friche.
    Mois de juin difficile pour mes proches, mais tout est rentré dans l’ordre.
    amitiés

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s