Inter

gravure_20110318_00001small.1300529703.JPG

« Hiems. Ab hiatu / sine medio et sine aenigmate »

Pascal Quignard « Inter – Inter aerias fagos » Editions Argol, ISBN : 978-2-915978-68-1

 

« Inter » est paru en 2011, il contient (mais pas seulement) le poème écrit en latin, en 1976, par Pascal Quignard et sept traductions par sept poètes.

Voici les sept traductions du passage cité (bien que cela n’ait pas beaucoup de sens de sortir quelques mots de leur contexte) :

Pierre Alféri : « l’hiver de la bouche bée / sans tiers et sans énigme. »

Eric Clémens : « Hiver. De parole / Sans mesure et sans énigme »

Michel Deguy : « Hierhiver. Depuis l’hiatus /sans milieu sans énigme »

Bénédicte Gorrillot : « Le mot hiver vient de l’hiatus ouvrant / la bouche // devant la bouche flottant comme une chose, / ni medium ni énigmatique symbole, dans / l’air comme brume d’hiver »

Emmanuel Hocquard : « L’hiver à partir de l’ouverture de la bouche / sans communauté. Sans énigme »

Christian Prigent : « Hiver. De la fente / Im-médiate, sans énigme »

Jude Stéfan : « Hiver. Né de béance / sans témoin sans énigme »

 

Ecouter ici une lecture de Christian Prigent.

3 commentaires

Répondre à LG Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s