Organisation hiérarchique

segmentation

L’image en niveaux de gris peut être considérée comme une montagne, la montagne des gris, le noir étant le niveau le plus bas, le blanc le plus élevé. L’article du 27 novembre 2009 proposait une animation de l’image devenant de plus en plus floue puis redevenant nette. Le temps (la durée de l’animation) déplace l’image le long d’une échelle de flou.

L’ordre d’apparition des cols sur la montagne des gris, lorsqu’on parcourt l’échelle de flou, permet de proposer une segmentation (un découpage en parties) et une organisation hiérarchique de l’image.

Le col C 1 individualise le visage du fond, C 2 sépare le haut du bas du visage. C 4 fait apparaître le front comme une intrusion du fond à l’intérieur du haut du visage.

Cette intrusion du fond m’évoque un commentaire d’Alix Cléo dans le film de Jean Eustache (mon article du 28 novembre 2009) où elle dit faire entrer le cadre dans la photo en rendant flou le bord d’une partie du pourtour de l’image.

2 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s